Festiv'été

Publié le par solyluna

Ah l'été, le soleil brille, la chaleur monte, les vacances approchent, les piscines se remplissent, les cartons se font et se défont, les barbecues fleurissent et les concerts se multiplient.

L'été commence le 21 juin :
en 1905 naissait Jean-Paul Sartre, en 1943 Jean Moulin était arrêté, en 1955 Platini voyait le jour, en 1961 c'était au tour de Manu Chao, en 1982 Jack Lang inaugurait la fête de la musique et en 2006 Sergent Garcia y jouait place de la Bastille (à noter aussi qu'en 2001, John Lee Hooker décédait

Mélant rythmes salsa, ska, ragga et cumbia, il a su réchauffer le public, humidifié par un crachat pluvieux. Accompagné du collectif Yyé Yfé (soit 9 musiciens), il a mélangé anciennes et nouvelles chansons, à paraître le 24 août sur son nouvel album. A noter aussi l'absence des tubes radiophoniques Long Time et Revolucion. Sans oublier des appels répétés au soutien du peuple Mapuche. Un bon moment de musique ensoleillée malgré la pluie fine.

Le 23 juin, c'est la célébration de la fête nationale du Québec (qui a lieu le 24 juin, à la st-Jean).
Cette année, la Délégation Générale du Québéc à Paris avait organisé une petite soirée gratuite, dans la rue, offrant la possibilité de goûter à des spécialités québécoises, à commencer par une sélection de bières unibroue (Eau Bénite, Raftman, la Maudite,...), de la poutine pour les chanceux (la rutpure de sotck est vite arrivée), des gateaux aux canneberges et au sirop d'érable, le tout sur fond de musique à moitié traditionnelle québécoise.
Bref, comme il a fait beau c'était bien agréable.

Le 24 et 25 juin avait lieu le Furia Sound Festival : cf article précédent.

Le 30 juin à la base de loisir d'Etampes prenaient place Les Sélénites, petit festival gratuit, en plein air...un peu comme le furia mais en beaucoup plus petit.
Les Fatals Picards ont offert un concert bien festif, avec beaucoup de titres du futur album (ça doit bien faire un an ou deux qu'ils le rodent sur scène) dont la sortie a été maintes fois reculée.
Enfin bref,  on a pu entendre des chansons de gauche (mon père était tellement de gauche, les bourgeois), des hommages à certains types d'individus (les chasseurs, les joueurs de la française des jeux, les djembés man, les nenfants, Bernard Lavilliers) et bien d'autres titres inclassables..;et aussi une petite référence à leur comédie musicale en 3 volet, gundur et le dauphin magique, avec uen chanson sur les castatrophes, les castes atroces, les castatrophes...en finissant en beauté sur Goldorak est mort.


Et puis bon, arrivent les Vieilles charrues le 22 juillet à Carhaix.
Hushpuppies ouvrent le bal du samedi, c'etait un rock assez vif mais bon, pas assez pour que j'y prête une réelle attention...mieux vaut se palcer près de la grande scène où se préparent les Cowboys Fringants.
Bien en forme les Québécois, ils délivrent un show énergique, sans trop parler entre les chansons, si ce n'est pour demander de baisser un drapeau canadien pour montrer qu'ils ne se reconnaissent pas du tout dans la politique du gouvernement canadien et qu'ils sont du Québec.
Ils jouent leurs chansons les plus connues, dynamiques festives ou ballades tranquilles. Le public reprend en coeur, Jack Lang salue discretement le public du b côté de la scène, Jamel viient repérer les lieux, les cowboys débouchent une bouteillent de chouchen pour  fêter leur dernière date en france et la vident à deux... du chouchen cul-sec ou presque alors qu'il fait 35° voire plus... "qui boit trop d'fort s'en revient sans son char".
Ensuite, Besh'o Drom offre une belle musique d'ambiance (autrement dit, je n'ai pas prêté une grande attention mais c'etait bien agréable en bruit de fond).
Puis Jamel vient, beaucoup ont été surpris de voir un humoriste en tête d'affiche dse vieilles charrues et finalement, il s'en est bien tiré. Bon, il ne faut pas juger la qualité du spectacle lui m^me, vu qu'il n'a pas pu en dire beaucoup, mais il a bien su combler la situation...après un important brouhaha dû à un sitting géant à moitié raté (asssiiiisssssss !!! "mais arretez de crier ca, les gens ils vont croire que je m'appelle comme ça!"), après être étonné de jouer devant 55 000 personnes, après quelques mises au point ("le principe du comique, c'est que vous écoutez ce que j'ai à dire donc arrétez de m'interrompre tout le temps!", "vous êtes 55 000 je suis tout seul, c'est facile de faire autant de bruit que moi"... si on enlève tout ça, il reste le spectacle...et un public, bien qu'un peu bruyant, qui sort conquis.
Cali prend ensuite le relai sur la grande scène, il saute comme un petit cabri les bras en croix et est à fond dans son concert. Il rappelle son concert sur la petite scène, le 24 juillet 2004 qui visblement l'a bien marqué. Là, pour marquer le coup, il tente de battre le reccord du plus lng slam, à savoir de la régie jusqu'à la grande scène (dionysos avait fait pareil mais sur la eptite scene, donc plus petite distance). Jamel vient l'éponger...et voilà.
Sur la petite scène, the editors fait sensation, avec un rock electro sympathique.
Puis Madness vient sur la grande scène, commence avec one step beyond et enchaine plusieurs succès connus des fans...
Voilà, soirée terminée pour les vieilles charrues.

Le lendemain, on entend des hélicoptères, puis on apprend qu'il y a eu un mort au camping. La nouvelle s'amplifie, on parle d'une jeune, qui a été retrouvée le visage tuméfiée sous sa tente, elle a été violée...vraiment horrible, "mais quand on voit tous ces jeunes qui sont dans un état pas possible avec l'alcool, c'est me^me étnnant qu'il n'y est pas plus de mort...sans oublier la dorgue".
Le dimanche, on regarde les infos, la femme avait 43 ans, elle a été retrouvée avec beaucoup de médicaments à côté et avec la chaleur, ca peut causer des tuméfactions.
" La rumeur passe ou passera par vos chemin qu'elle croise
Et croît dans les besoins des hommes et grossit et grandit comme une pomme qu'on lance à travers l'ignorance et qui prétend bien se hâter de l'ignorer vous ment car son oreille se tend.
Elle court, elle murmure, elle parle, par les ondes,
parlez-en, elle vous frôle à présent... ...
S'il te plaît, laisse moi encore quelque détails
Oh s'il te plaît, de ces nouvelles qui m'assaillent... ... " Alenka

Des photos de tous ces concerts sont disponibles dans l'album photo approprié.

Publié dans Concerts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CochonD|nde 01/08/2006 23:47

j'etais presque a tous ces evenements avec soly :)